Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrir le nouveau blog dès maintenant !

Rechercher

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 15:34

   On ne devient pas un rôliste comme on choisi une paire de chaussettes le matin quand on est en retard : c'est long, il faut du temps pour s'habituer au mode de jeu et à plein d'autres choses. J'ai vu ces difficultés chez mes premiers joueurs. Mais après quelques temps, les réflexes arrivent, et les parties deviennent de plus en plus intéressante par leur précision dans le jeu et leur complexité dans l'intrigue. D'autant plus lorsque l'on joue à un jeu que l'on a soi-même écrit, chaque partie est le lieu d'essais de nouveaux éléments récemment ajoutés.

    Au début de leurs aventures, les joueurs avaient des réflexes très proches de ceux que l'on acquiers en jouant à des jeux de rôle sur ordinateur; chaque coffre, étagère, tonneau était sujet à une fouille; ils fouillaient tous les bâtiments (comme les magasin) dans les moindres recoins. Ne vous étonnez donc pas si leurs premières actions vous paraissent sans utilité réelle par rapport aux quêtes qui leur auront été données, ou tout simplement par rapport aux possibilités non exploitées qu'offre un jeu de rôle "traditionnel".
Mais après quelques heures de jeu ils comprirent vite que fouiller tous les bâtiments, ou regarder les gens de façon à savoir si ils possèdent beaucoup d'or pouvait attirer des ennuis. Ils s'adaptèrent et préférèrent vite jouer aux Terres de Frondlock plutôt qu'à un vulgaire jeu de rôle sur ordinateur où massacrer un groupe de paysans dans une taverne, parce qu'il les regarde de travers est impossible (par exemple).

   Bientôt seras mis en ligne le récit des premières aventures des aventuriers présentés sur cette 
autre page.
  
Leurs aventures sont maintenant en ligne içi !!!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Julianoe - dans Annonces
commenter cet article

commentaires

Thomgrim 15/01/2009 13:37

Bien dit Julianoe. C'est vrai qu'il faut surtout une période d'adaptation. Je voulais absolument au début que mon voleur porte ne armure lourde ! Il faut négocier avec le joueur et essayer de trouver un compromis. Enfin moi je sais que je suis content quand je vois qu'on arrive a un compromis avec notre cher maitre. Je porte actuellement une cotte de maille mais ma forte dextérité m'accorde un bonus de CA ...

Trarau 14/01/2009 21:40

On devient rôliste plutôt comme on choisit une classe le soir avant de jouer : c'est long, il faut du temps pour s'habituer aux modes de frappes et à pleins d'autres choses. J'ai vu ces difficultés chez mes premiers joueurs. Mais, après quelques temps, les reflexes n'arrivent toujours pasLes parties sont toujours aussi chiantes à force d'expliquer, de rééxpliquer et encore une troisième fois pour le pauvre con qu'a toujours rien compri. Par contre pour leurs précisions j'ai l'impression qu'ils sont passés de celui du dragon arbalétrier au nain à arc elfique. Et niveau compléxité j'ai l'impression qu'ils sont aussis fin qu'un orc qu'aurais vécu toute sa vie dans  des galeries. Alors au début, c'est marrant, mais, au boût de quatres ou cinqs parties, je commence vite à peter les plombs et à tous les tuer à coups de massue+2 sur les cons. Et c'est dur à imaginer, même moi j'y arrive pas, leur vitesse de compréhension quand je met des nouvelles règles.
(je crois que j'ai un peu dérivé dans mon commentaire).

Julianoe 15/01/2009 10:59



Il est clair qu'à ce point là il faut se poser des questions :

- Les scénarios sont-ils trop linéaires, et donc ne nécessitent pas une grande concentration ?
- Ou, au contraire, les scénarios ne sont-ils pas trops complexes, auqel cas les joueurs n'ont-ils pas l'impression de ne pas avancer ? Se découragent-ils ?
- Les joueurs sont-ils réellements attirés par les jeux de rôles ?

Ce qu'il faut surtout c'est parler avec les joueurs et leur demander, en fin de séance ce qui va, ce qui ne leur a pas plus...
Tu écris toi-même les règles ? Sont-elles assez claires dans l'esprit des joueurs ? Peut-être que les règles te parraissent compréhensibles et logiques, c'est normal c'est toi qui les as écrites,
mais certain points ne sont peut-être pas nets.

Personnellement, lorsque j'ai commencé à avoir plus de deux joueurs et que notre groupe s'est élargis de 2 à 5, je leur ai demandé à tous de me rédiger une sorte de lettre de doléances pour
m'expliquer ce qu'ils trouvaient qui n'allait pas : c'est ainsi que l'on a corrigé de nombreux défauts du jeu.

Ce qu'il faut c'est dialoguer avec les joueurs. Mais il ne faut pas non plus oublier que c'est un jeu et que l'on y joue d'abord pour
s'amuser...



Thomgrim 14/01/2009 11:39

 Comme volé une gemme dans un magasin ... et essayer de la revendre au vendeur du meme magasin. Evidement si c'est une gemme unique sa peut faire mal ...