Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrir le nouveau blog dès maintenant !

Rechercher

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 00:00

C'est au printemps 2011 que seras disponibles BRINK, jeu développé par le studio britannique Splash Damage et édité par Bethesda Softworks.

 

Comme je vous le disais dans un précédent article BRINK est le jeu qui suscite le plus mon intérêt en ce début d'année. Je vais essayer de vous détailler un peu pourquoi en vous expliquant la démarche de Splash Damage. Car, mine de rien, le jeu est resté plutôt anonyme et assez peu de grosses annonces à son sujet n'ont été faites à son sujet à part un trailer lors du traditionnel E3 de l'année 2010. splash damage logo

 

brink container-city artwork

 

L'action se situe dans une ville construite à la surface de l'océan qui, après la fonte des calottes glaciaires ayant jeté des millions de gens sur les routes, accueille non pas 5000 habitants comme cela était prévu mais 50000. Isolé du reste du monde cette ville se retrouve livrée au chaos, les milliers de personnes qui vivent près de "L'Arche" ont très peu de ressources à se partager et se battent pour y avoir accès. Ainsi deux factions s'affrontent et seront jouables dans le jeu : la sécurité qui essaye de maintenir l'ordre et faire respecter la loi dans la cité, et la résistance qui se bat contre la sécurité pour l'équitable partage des ressources. On pourras donc choisir d'appartenir à l'une ou l'autre faction et se créer un personnage de toute pièce à l'aide des éléments d'équipement disponibles au fil de la progression.

 

Je vous conseille de vous rendre sur le site du jeu pour voir à quel point les possibilités offertes seront immenses au niveau de la personnalisation; de plus les aspects physiques auront des répercussions sur vos compétences et aptitudes telles que agilité, resistance, etc..

>>brinkthegame.com<<

 

brink faction Last Stand Blue Line brink faction Last Stand

 

BRINK se présente comme une révolution du genre Fps, sans même y appartenir exclusivement. Cette révolution sous-entendue par les développeurs s'oppose en tous points à la démarche qui dirige la série Call of Duty depuis des années : celle qui consiste à faire vivre au joueur, ou plutot à faire suivre au joueur une aventure de façon totalement linéaire, dirigée et sans possibilité de choix de sa part bien qu'explosive et spéctaculaire. La volonté des créateurs de BRINK est de réellement intégrer et d'immerger le joueur dans l'action, de l'impliquer et de lui donner un maximum de choix quant à son aventure.

 

Brink 01


Cela se matérialise selon deux éléments clefs.

  • Premièrement les développeurs désirent donner au joueur un maximum de liberté dans l'environnement qu'il va parcourir et cela grâce au S.M.A.R.T. :  Smooth Movement Accross Random Terrain, un système qui permet d'interargir avec le décor et de s'y déplacer en toute liberté à l'aide d'un seul "smart button". Celui-ci permettant d'escalader, de grimper, de glisser au-dessus, au-dessous de chaque obstacle et ce sans jamais nous empêcher de nous battre.

 

brink 02


  • Deuxièmement, pour garantir une aventure unique et adaptée à chaque joueur les développeurs ont mis en place un système d'objectifs dynamiques qui tiendront compte, en multi ou en solo, du contexte (votre niveau, votre position sur la map, votre classe, les objectifs effectués au même moment par vos coéquipiers, etc...) pour vous proposer un panel d'objectifs vous permettant de faire avancer l'histoire et d'aider votre escouade. Cela ayant été créé dans le cas du multi pour donner une impression de coordination dans l'équipe.

 

L'une des caractéristiques de BRINK qui me rend l'attente encore plus difficile est l'idée de pont entre multijoueur et scénario solo, peu détaillée pour l'instant. Mais pouvoir vivre une aventure, une histoire bien écrite tout en étant en ligne, opposé à d'autres joueurs essayant eux-même de faire avancer leur scénario est une idée sûrement difficile à mettre en place mais cela rendrait l'expérience vraiment intéressante. Une histoire interactive que l'on pourrait vivre sans problèmes entre multijoueur et solo en passant de l'un à l'autre sans risquer d'amoindrir l'intensité de l'aventure.

 

 

Décidément 2011 me semble vraiment trop loin et pourtant on n'y est déjà.

Partager cet article

Repost 0

commentaires